Le GR®20, ce sentier mythique, aussi convoité que redouté, est certainement l’un des plus beaux itinéraires pédestres au monde.

Découvrez comment choisir et remplir votre sac à dos pour cette randonnée mythique.

Sillonnant les montagnes corses du nord au sud, entre Calenzana et Conca, il est aussi l’un des plus exigeants, avec 180km et 11 000m de dénivelé positif à parcourir.

Il attire chaque année des milliers de randonneurs, plus ou moins bien préparés. En effet, il n’est pas rare de constater que beaucoup de prétendants au « GR » rencontrent des déconvenues ou des petits bobos du fait d’une mauvaise préparation physique, mais aussi et surtout d’une mauvaise préparation de leur matériel.

Pas le meilleur moyen d’apprécier ses vacances…

Que vous prévoyiez de partir pour  5 ou 15 jours, la préparation du sac, les réglages et le choix du modèle de sac doivent être adaptés à vos besoins.

Dans cet article, nous vous dévoilons tous les détails à ne pas négliger avant de partir, avec les conseils précieux de Massamba M’Baye, kinésithérapeute du sport et notre expert sur le GR®20 EXPERIENCE GORE-TEX®.

REMPLIR SON SAC À DOS 

Voici quelques conseils à ne pas négliger lorsqu'on règle son sac à dos pour le GR20: 

Selon vos ambitions et capacités physiques, il y a plusieurs manières d’envisager le tracé corse. Les plus sportifs partiront sur une version rando-trail sur 3 à 5 jours, les randonneurs sportifs opteront pour un programme sur 8 à 10 jours, et les randonneurs « normaux » (ou moins entrainés) s’attaqueront à ce défi sur 12 à 15 jours.

 

Crédit photo: Corsica Natura

 

choisir son sac à dos

Le choix du modèle de sac à dos dépend de plusieurs facteurs :

  • Votre morphologie (taille, poids, carrure).
  • Le nombre de jours que comportera votre itinéraire, et donc un « litrage » (capacité de remplissage) qui devra être adapté.
  • Les accessoires incontournables que vous voudrez retrouver sur votre sac.

LE GR®20 EN TRAIL 

 

Si vous partez pour une version trail, vous allez passer une bonne partie du temps à courir ou à progresser rapidement sur ce terrain technique.

Votre sac sera relativement léger (5kg maximum) et vous opterez pour un sac qui épouse particulièrement bien la forme du dos afin d’éviter les frottements et « ballotements ». Le poids du sac reposera principalement sur les épaules, contrairement aux randonneurs classiques nous le verrons plus tard. De ce fait, il est intéressant de choisir un sac qui répartit au mieux la charge entre l’avant et l’arrière (portage des bidons sur les bretelles du sac, par exemple), afin d’optimiser la stabilité.

A noter que la sangle de poitrine n’est pas à négliger. Son bon réglage en hauteur est essentiel à une bonne stabilité de l’ensemble.

 

trail vest la sportiva

intense 15 millet sac à dos trail XP raidlight sac à dos trail salomon

Veste de trail Trail Vest – La Sportiva 

Sac à dos de trail Intense 15 – Millet

Sac à dos de trail XP – Raidlight

Sac à dos de trail Barbados – Salomon

LE GR®20 EN RANDO 

Si vous partez pour le GR®20 en mode randonnée, que ce soit en mode « actif » ou plus tranquille, vos besoins seront différents. Votre objectif de poids maximum à porter avoisinera les 10kg.

La première question qu’il faudra se poser est de savoir avec précision ce que vous emmènerez avec vous, afin de choisir le bon litrage de votre sac. Même si l’on part sur 10 jours, il est rare d’avoir besoin de plus de 45L sur le dos (on parle de volume de sac, pas de poids, hein !).

Le choix du volume doit aussi se faire selon vos capacités et votre morphologie. Il serait incohérent de porter un sac de 50L si vous êtes une femme de 50kg. Et pourtant, c’est une situation que l’on rencontre souvent en randonnée.

sac à dos peuterey - millet

mammut sac à dos rando trion

sacà dos fjallraven abisko sac randonnee act trail .deuter
Sac à dos Peuterey – Millet (35+10L)

Sac à dos Trion – Mammut (35+7L)

Sac à dos Abisko – Fjallraven (35L) Sac à dos Act Trail – Deuter (36L)

 

 

 

 

Pour les femmes, il existe d’ailleurs des modèles à dos étroit chez la plupart des fabricants.

Deuxième point important pour bien choisir son sac, le choisir à la bonne taille. Un sac à dos se porte, certes, via deux bretelles qui s’appuient sur les épaules, mais le poids du sac, lui, repose sur les crêtes iliaques (les os supérieurs du bassin, pour faire simple).

Votre sac dépendra donc de la longueur entre ce point de repère et le sommet de vos épaules. Il existe généralement des tailles de sac (S, M, L…) ou des tailles de dos ajustables.

Un sac à la bonne taille, c’est déjà, 50% du confort de portage assuré !

Par exemple, voici une sélection de sacs à dos de randonnée, spécialement conçus pour femme: 

mammut spindrift sac à dos de randonnée sac à dos millet prolighter air contact lite 30+10 osprey sac à dos femme mystic magenta
Le Spindrift Light 30de Mammut (30L)

Le Prolighther 30+10 LD de Millet (30+10L)

Le Air-Contact Lite par Deuter (35+10L) 

Le tempest 40 Mystic de Osprey (40L)

 

Troisième point essentiel à prendre en compte pour sélectionner le sac qui correspondra parfaitement à vos besoins : les accessoires. Vous partez avec un sac de couchage ? On le place généralement dans une poche séparée, en bas du sac. Vous êtes plutôt poche à eau ou bouteilles ? Des poches permettant un accès facile à votre boisson seront appréciables… Bref, le choix d’un sac ne doit pas être négligé. Si vous devez le porter durant 15 jours et que vous avez mal aux épaules dès la première demi-journée parce que votre sac est trop rempli ou mal équilibré, vous risquez de moyennement apprécier votre séjour.

À noter qu’entre un GR®20 en 8 à 10 jours et un parcours moins rapide en 12 à 15 jours, le volume du sac est sensiblement identique. En effet, vous ne devriez pas avoir besoin de beaucoup plus d’affaires. Et au besoin, vous pourrez laver vos affaires dans les refuges présents tout au long du parcours.

LE GR®20 EN AUTONOMIE 

Si vous souhaiez faire le GR20 en aitonomie, c'est-à-dire en campant, vous aurez besoin d'un équipement légerement différent.

Un sac à dos plus grand sera nécéssaire: optez pour . un sac d'au moins 45L voire même 50L afin de pouvoir emporter avec vous vos indispensabls de camplng : la tente, le matelas et le sac de couchage. 

Toutefois, n'oubliez pas que vous allez devoir porter ce matériel tout au long du GR20, il est très recommendé d'opter pour des équipements les plus légers possible.

Par exemple, voici une sélection de nos artices favoris:

mount shatsa millet

lightent 1 ferrino
Sac à dos Mount Shatsa 45+10 – Millet  Lightent 1 – Ferrino 

matelas superlite ferrino

alpine millet

Matelas Superlite 700 – Ferrino Sac de couchage Alpine – Millet

Composition du sac et remplissage

On emporte quoi dans son sac lorsque l’on part plusieurs jours en randonnée, et, a fortiori, sur le GR20 ?

L’homme moderne (H/F), ayant souvent peur de l’absence de confort, se charge inutilement ! La checklist est assez précieuse au moment de choisir ce que vous allez porter durant de nombreuses heures. Le trop étant l’ennemi du bien, chaque chose que vous emportez doit être essentielle.

Le reste peut vous attendre quelques jours à la maison.

Quelques conseils non-exhaustifs : optimisez votre trousse de toilette (pas besoin d’emmener la bouteille de shampooing en version familiale), il est important d’avoir de l’eau à consommer tout au long de la journée, mais rappelez-vous qu’un litre d’eau = 1 kg. Deux litres d’eau seront généralement suffisants entre deux sources ou points d’eau que vous trouverez sur le parcours ou en refuge. Idem pour les en-cas, n’en emportez pas trop, vous trouverez de quoi vous ravitailler dans les refuges. Enfin, pour les vêtements, évitez les doublons.

 

wash bag II deuter

 

baouw barres de nutrition gourde filtrante life straw sac de couchage trilogy summit millet
Trousse de toilette Wash Bad II – Deuter 

Barres nutritionelles Bio – Baouw 

Gourde filtrant Lifestraw Go – LifeStraw Sac de couchage Trilogy Summit – Millet 

 

 

Question remplissage, un peu de méthode est requis. Sans forcément avoir besoin d’être un as du Tetris, vous veillerez à placer les choses lourdes près du dos pour équilibrer le centre de gravité. Le matériel de couchage sera plutôt placé en fond de sac car peu utile durant la journée. Les choses communes (en-cas, barres, crème solaire) devront être facilement accessibles, souvent sur une poche en haut du sac. Enfin, pensez à respecter un équilibre gauche-droite dans le portage. Ne mettez pas 2 litres d’eau à gauche par exemple…

Les réglages du sac à dos

Crédit photo: Capitaine Rémi.


Vous connaissez les problèmes de dos, les douleurs aux genoux, voire les tendinites qui se déclenchent sans prévenir lors de vos randos ? Et bien sachez que bon nombre de ces problèmes sont, en fait, dus à un mauvais réglage de votre sac à dos. Un sac lourdement chargé et mal équilibré vous incitera à « compenser », que vous vous en rendiez compte ou non… On ne vous fait pas de dessin sur la suite des événements : courbatures, douleurs articulaires, cervicales, tendinites, ou parfois même entorses !

Alors voici quelques conseils pour bien régler son sac :

  • Un sac se règle « chargé ». Inutile de faire les réglages « à vide » à la maison !
  • Commencez par desserrer toutes les sangles.
  • Réglez la hauteur des bretelles en plaçant la sangle ventrale au niveau des crêtes iliaques. 60 à 70% du poids du sac devra reposer via cette sangle sur les crêtes iliaques, d’où l’intérêt de l’utiliser, mais aussi et surtout de bien la placer.
  • Les bretelles étant désormais bien réglées en hauteur et donc bien placées sur les épaules, vous pourrez ajuster les sangles de rappel de charge, qui permettent de rapprocher le volume principal du sac de votre dos. Si le poids du sac est trop en arrière, vous allez être tiré en arrière et risquez de vous faire mal aux genoux ou chevilles en descente.
  • La sangle de poitrine sera placée « à la hauteur de » et sur la poitrine. Il est important de la placer à cet endroit (trop haut, elle vous étranglerait). Un bon serrage de cette sangle évitera bon nombre de douleurs lombaires.

 

En appliquant ces conseils basiques, votre sac, même chargé à 10 kilos, ne devrait plus devenir un fardeau !

N’oubliez pas de faire quelques sorties avec votre sac avant le jour J afin de vous familiariser à votre équipement et faire quelques ajustements.

 

Vous en savez désormais un rayon sur le choix, la composition et le portage de votre sac à dos pour vous attaquer au rude mais magnifique sentier corse. Cela devrait vous permettre d’éviter pas mal de petits désagréments qui, à la longue, peuvent véritablement vous gâcher le plaisir de cheminer sur de si beaux sentiers.

Ces conseils ne sont, évidemment, pas exclusifs au GR®20 et s’appliquent à toutes vos randonnées sur plusieurs jours.

A bientôt sur les sentiers, et peut-être à cet été sur le GR®20 EXPERIENCE GORE-TEX® !

 

  • Texte : Aurélien Colin
  • Conseils : Massamba M’Baye
  • Copyright : WL GORE ET ASSOCIES

 

Et voici quelques articles qui pourraient vous intéresser: 

GR20 mythe accessible ? GR 20 préparation quotidienne

Crédit photo: image à la une: Benjamin Clerget.