Marcher, c’est voyager et randonner, c’est s’aventurer ! C’est ainsi que l’on pourrait résumer une randonnée itinérante en montagne. Et le GR20 a beau être l’un des sentiers de randonnée le plus parcouru d’Europe (environ 20.000 personnes par an), il n’en reste pas moins une sacrée aventure, avec un grand « A », authentique et sauvage.

 

Les bons plans à connaître sur le GR20

 

Tant mieux nous direz-vous, c’est ce que l’on vient chercher sur ce chemin légendaire. Mais on est prêts à parier que quelle que soit la formule pour laquelle vous opterez, vous ne serez pas contre quelques bonnes adresses où vous arrêter, vous restaurer, ou simplement boire un bon café ! 

 

Après deux éditions du GR20 EXPERIENCE GORE-TEX, de nombreux repérages sur le terrain, et des dizaines de rencontres avec des restaurateurs, hôteliers et gardiens de refuge, voici une liste non-exhaustive des étapes à prévoir dans votre plan de marche : 

Sommaire

Logo GR20 Gore Tex Experience

Le départ

C'est partit, vous y êtes ! Fraîchement arrivés sur l’île, l’excitation du départ vous donne des fourmis dans les jambes. Pour vous mettre dans l’ambiance corse, deux options s’offrent à vous : l’effervescence de Calvi ou le calme de Calenzana.

Si vous souhaitez être tout de suite au plus proche du départ, c’est la deuxième option qu’il faudra sélectionner. Calenzana est un petit village où l’offre d’hébergement n’est pas très importante. Selon la saison, vous pourrez trouver des auberges, campings et hôtels. Pour une dernière nuit confortable, nous vous recommandons la chambre d’hôte Au pied des Oliviers, dont vous pourrez facilement accéder à pied au départ.

 

La partie Nord

Les premiers kilomètres sont avalés et vous plongez peu à peu dans l’atmosphère de ce voyage minéral en terre corse. Le premier endroit où vous pourrez vous restaurer et dormir est Ortu Di U Piobbu, un refuge tenu par José, un personnage haut en couleurs, qui pourra vous faire goûter SA charcuterie, montée à dos d’âne jusqu’à cette première halte.

GR20 étapes

Selon le programme (étapes doublées ou non), vous ferez ensuite étape à Carozzu. Ici, le maître des lieux est Pierrot Griscelli, le premier détenteur du record du GR en 40h, en autonomie. Ce guide de haute-montagne, qui a baroudé dans beaucoup de massifs du globe, fait partie de l’histoire corse. Si vous passez la soirée là-bas, n’hésitez pas à demander des anecdotes. Cela fait aussi partie du voyage !

Après les dalles et sentiers techniques du Bocca di Stagnu, c’est avec un petit soulagement que vous retrouverez un peu de civilisation à Asco, ancienne station de ski. Là-bas, sans hésitations, c’est à la porte de chez Patrice et Marie Guerrini, propriétaires de l'hôtel le Chalet qu’il faut se rendre. Les chambres ont été refaites et, comme souvent en Corse, la nourriture est bonne. Retrouvez nous là-bas avec le GR20 EXPERIENCE GORE-TEX ! 

Après plusieurs jours de marche, vous êtes désormais entrés pleinement dans le rythme de cette itinérance longitudinale, les journées s’enchainent et l’expérience de la méditation en marchant, ou en courant, devient une réalité. Depuis Asco, vous enchainerez rapidement les deux prochaines étapes pour vous diriger vers les fameux lacs de Nino. Avant cela, vous traverserez l’une des seules routes de cette première moitié de GR, au col de Vergio. Selon le découpage de vos étapes, vous pourrez vous y ravitailler rapidement ou y passer la nuit à l’hôtel. Une fois de l’autre côté de la route, après une longue mais facile montée, vous traverserez les pozzines jusqu’à Vaccaghja. Arrêtez-vous chez Noël, gardien de cette bergerie typique. Il vous fera découvrir ses fromages faits maison. Vous retrouverez toute la Corse dans vos papilles !

La suite du parcours sera technique, aérienne et calcaire, puis vous amènera vers un petit havre de paix : le refuge de l’Onda. Un arrêt recommandé avant la longue descente vers Vizzavona.

Transition du Nord vers le Sud

Lorsque vous arriverez à Vizzavona, vous aurez longé (ou goûté) les bassines d’eau qui abondent tout au long de la descente depuis l’Onda et vous aspirerez certainement à un peu de repos pour régénérer vos articulations ! Nous vous conseillons de réserver à l’hôtel Vizzavona. Situé tout près de la gare, il a été rénové il y a quelques années, c’est l’endroit à ne pas rater.  La cuisine est excellente et la carte des vins attirante ! Ce sera l’un des points de passage du GR20 EXPERIENCE GORE-TEX pour cette saison 2019.

Autre adresse possible à Vizzavona, l’hôtel Monte d’Oro, à 15 minutes à pied de la gare, un peu plus haut vers la route qui traverse d’Est en Ouest. C’est un endroit où le temps semble s’être arrêté, mais les bonnes recettes y sont toujours aussi excellentes.

GR20 hotel mont d'oro

A l'assaut du Sud

Lorsque vous quitterez Vizzavona, et ses accès routiers, vous vous engagerez psychologiquement vers votre but final, le Sud de la Corse ! La moitié du parcours se trouve déjà derrière vous et Conca n’est plus qu’à sept étapes de là ! Votre prochain point de passage dans ce voyage initiatique est Capanelle, un refuge très sympathique, à proximité de la station de ski de Gizona.

Un peu plus loin sur le chemin, à une dizaine de kilomètres de là, le GR traverse l’une des rares routes bitumées du parcours, au col de Verde. S’arrêter ici, chez Jean-Marc, est l’assurance d’une pause très authentique et sympathique au Relais San Petru di Verde. Vous pourrez y dormir en cabane ou poser votre tente et/ou vous restaurer, la carte est restreinte mais la cuisine délicieuse.

L’étape 12, au départ de Prati, vous amènera à Usciolu, dans un refuge tenu par Francis. Ici, on s’attarde autant pour la nourriture que pour le paysage unique qui s’offre devant vous. De quoi prendre des forces avant d’attaquer le plateau du Cuchon.

Lorsque vous aurez dépassé le plateau du Cuchon, l’aventure du GR20 dont nous vous parlions en introduction ne sera plus une expérience à dépasser mais un art de vivre. Vous ferez un avec le sentier et avec votre sac à dos. Vous n’aurez plus le même regard sur les difficultés du parcours et vous commencerez à rêver à vos prochaines escapades. A ce moment-là, vous serez prêt pour vivre une authentique soirée corse, avec chants traditionnels et guitare aux bergeries d’I Croci. Un arrêt et des rencontres qui devraient vous laisser des souvenirs impérissables !

Dernier point de passage incontournable avant le baroud d’honneur : Bavella. Ce nom résonne dans les têtes de toute personne ayant un jour entendu parler du GR20. Les aiguilles éponymes sont aussi le terrain de jeu des grimpeurs. Bavella est un endroit presque « cosmopolite » où se mélangent randonneurs, touristes en voiture, motards et autochtones.

Nous vous conseillons l’auberge de Bavella, tenue par la famille Grimaldi. Un super endroit, avec une belle terrasse et un grand restaurant.

GR20 Experience Gore Tex X Snowleader 2019

Si vous souhaitez emporter des souvenirs culinaires, allez faire un tour à la petite épicerie de l’autre côté de la route, le lonzo y est fameux !

Depuis Bavella, Conca n’est plus qu’à un saut de puce d’une quinzaine de kilomètres. La légende raconte que la bière locale y a un goût particulier… On vous laisse nous dire si la légende dit vrai. 

Teaser GR20 Experience GORE-TEX #3 from Snowleader.com on Vimeo.

Cet article vous a plu ? Alors, laissez-nous vos commentaires sur vos expériences et bons plans sur le GR20 sur l'événement facebook GR20 EXPERIENCE GORE-TEX 2019. 

Et en attendant de fouler les sentiers de l’île, nous vous donnons rendez-vous sur le compte Instagram @gr20_experience_goretex pour découvrir chaque jour une nouvelle photo de la montagne corse. De quoi vous conditionner avant cette belle aventure qui vous attend

Voici d'autres articles sur le GR20 qui pourraient vous intéresser : 

Blog Snowleader GR20 : prendre soin de soi blog Snowleader - GR20 : Préparation quotidienne Blog Snowleader - GR20 : Préparer son sac à dos blog snowleader : le GR20 : un mythe accessible ?