Le GR20 un mythe montagnard accessible à tous ?

 

Le sentier de Grande Randonnée 20 (ou GR®20) s’est imposé depuis des années comme LA référence des sentiers de randonnée en Europe. Traversant le haut relief Corse du nord au sud (le numéro 20 fait d’ailleurs référence à l’ancien numéro de département Corse), il est reconnu comme l’un des plus beaux du continent (voir du monde).

Cette réputation vient de la diversité des paysages qu’il offre : entre mer et montagne, souvent magique, des fois spectaculaire … Mais ne nous mentons pas, il est aussi l’un des plus difficiles.

Afin d’ appréhender au mieux ce magnifique et difficile parcours, une préparation est vivement conseillée. Que vous soyez modeste randonneur, ou traileur affuté, Guillaume Peretti, ancien recordman du GR®20 (32h en 2014) et Romain Hurtault préparateur physique, vous font bénéficier de leurs expériences et vous conseillent pour vous donner toutes les chances de réussir cette escapade dans les meilleures conditions.

 

Sommaire

 

– Le Parcours du GR20

– Le Balisage rouge et blanc

– Les Difficultés rencontrées

– Les Points Culminants 

– La vie en Montagne & les règles à respecter

– Le GR20 en courant 

– Avant d'en profiter : place à l'entrainement

 

Le Parcours

 

Crédit photo : Monica Dalmasso GORE-TEX®

Avant de parler préparation et entrainement, il est important de savoir à quoi s’attendre. Une bonne connaissance du parcours et de ses difficultés est indispensable pour établir un plan d’entrainement en conséquence.

 

Etapes du GR®20 : SENS Nord => Sud

Etape Départ => Arrivée Km D+/D-
1 Calenzana => Ortu di u Piubbu 10 km 1360/ 60
2 Ortu di u Piubbi => Carrozzu 7 km 780/ 917
3 Carrozzu => Station d'Ascu Stagnu 8 km 790/ 640
4 Ascu Stagnu => Tighietti 8 km 1060/ 800
5 Tighietti => Ciottulu di i Mori 6,5 km 620/ 80
6 Ciottulu di i Mori => Manganu 22 km 650/1050
7 Manganu => Petra Piana 8 km 850/ 600
8 Petra Piana => Onda 10 km 850/ 600
9 Onda => Vizzavona 10 km 850/ 600
10 Vizzanova => Capannelle 14 km 900/ 224
11 Capannelle => Prati 17 km 890/ 600
12 Prati => Usciolu 10,5 km 700/ 750
13 Usciolu => A Matalza 10,5 km 400/ 650
14 A Matalza => Asinau 10 km 650/ 550
15 Asinau => Paliri 17 km 440/ 910
16 Paliri => Conca 12 km 160/ 970

 

 

Ref : http://www.le-gr20.fr/pages/les-etapes/

 

Il existe de multiples façons de se faire plaisir sur le GR®20 : en marchant, en courant, en effectuant le parcours en entier, juste quelques étapes, en suivant l’itinéraire principal ou en préférant les variantes… Les possibilités ne manquent pas et vous trouverez forcément un objectif à la hauteur non seulement de vos ambitions mais aussi de votre niveau.

"En plus": Le parcours du record de François d'Haene passe par les crêtes du haut d'Asco pour arriver à l'ancien refuge l'Altore sous Bocca Tumaginesca (entrée Nord du cirque de la solitude).

Source : ffrandonnée

Le Balisage

 

 

Ref :  ffrandonnée.fr

 

Les GR, et le GR®20 en particulier, sont balisés en blanc et rouge. Les marques de balisage sont réalisées par différents procédés : peinture, autocollant, plaque PVC… Le GR®20 est très bien balisé et entretenu. Si vous levez la tête et restez concentrés sur le balisage aux intersections, vous avez très peu de chance de vous tromper de chemin. Nous vous conseillons tout de même d’emporter avec vous une carte IGN en cas de doute.

Régulièrement, des panneaux jaunes vous aiguilleront sur le temps estimé de marche jusqu’aux prochains points identifiables du parcours (refuge, sommet…). Les temps de marche sont définis pour un randonneur moyen par des conditions de beau temps. Ils vous donneront une bonne estimation de ce qu’il vous reste à parcourir pour atteindre ces points de passage.

 

Les Difficultés

 

Le parcours montagneux du GR®20 n’est pas des plus exigeants. Certains rares passages, nécessitant de se tenir aux chaines placées à flanc de falaise ou de grimper ou descendre à une échelle, peuvent faire peur à ceux qui sont plus sensibles au vertige. Mais tout est très bien sécurisé et entretenu. Néanmoins, les mauvaises conditions météorologiques que l’on rencontre parfois en montagne (brouillard, pluie, neige, froid…) peuvent rendre les portions techniques délicates (rocher glissant, chemin de boue…).

 

Crédit photo : Monica Dalmasso GORE-TEX®

Au-delà de ça, la plus grande difficulté du GR®20, et ce qui fait aussi sa renommée, réside dans les 177km et quelques 13000m de dénivelé positif (et autant de négatif) qu’il faut accomplir pour en venir à bout. Généralement, il est parcouru en 16 étapes (cf. tableau ci-dessus). Selon le niveau des randonneurs, cela représente en moyenne 5 à 7h de marche par jour, pendant 16 jours.

Les plus courageux (ou les plus aguerris) peuvent doubler voire tripler les étapes, rallongeant en conséquence le temps quotidien passé sur les chemins. 

La partie Nord est la plus technique, la plus escarpée. La partie Sud est moins vallonnée. Suivant le sens que vous décidez d’emprunter, cette information peut avoir son importance. La fatigue des jours qui passent peut rendre les passages techniques plus difficiles qu’ils ne le sont en réalité (si vous choisissez le sens Sud -> Nord). A l’inverse, vous savez que vous aurez passé le plus difficile après la moitié du parcours dans le sens Nord -> Sud.

 

GR®20 et accident :

En Juin 2015, un des accidents les plus grave de la montagne Corse s’est produit. Sept randonneurs ont trouvé la mort suite à un glissement de terrain survenu après un orage dans le cirque de la solitude en haute Corse. Canyon à flanc de montagne, le cirque d’I Cascittoni (ou cirque de la solitude) se franchit à l’aide d’échelles, de chaines et de câbles fixés à la parois parfois verticale lors de la 3ème étape du GR®20 (en partant du nord).

Moins d’1h avant l’accident, alors que le temps était encore au beau fixe, ils avaient été prévenus que les conditions météorologiques risquaient de se dégrader. Ils ont pris le risque de continuer leur route. L’orage a ensuite éclaté subitement et a duré 2h…

Il ne faut donc jamais négliger les conseils des gardiens de refuge ou des autres randonneurs. La météo en montagne change très rapidement et peut procurer de mauvaises surprises… de temps en temps avec des conséquences dramatiques. La recherche de vitesse et de dépassement de soi ne doit pas non plus vous faire prendre des risques démesurés.

 

"En plus" : Le cirque de la solitude (ou Cascittoni) a été déballisé et rendu interdit aux groupes de randonneurs encadrés par un professionnel. Le passage est néanmoins accessible pour les plus aguerris (équipé vous d'un out de corde pour assurer la sécurité). François d'Haene est d'ailleurs passé par ici lors de son record du GR®20 en 2016.

Les Points culminants

Pour les amateurs de hauts sommets, de nombreuses variantes sont possibles. Le Mont Cintu (2706m), le Mont Rotondo (2622m) ou encore le Paglia Orba (2525m) ne sont pas sur le parcours traditionnel du GR®20. Ils sont cependant accessibles depuis les « refuges-étapes » via des itinéraires annexes. Ces sommets emblématiques sont bien moins fréquentés que le GR®20 mais offrent des points de vue à 360° sur toute la Corse… magique !

La vie en Montagne

Toutes les étapes du GR®20 sont planifiées entre deux refuges gardés. Même si vous ne dormez pas dans leur refuge, nous vous invitons à tous aller saluer les gardiens. Ils connaissent le GR®20 par coeur, ils ont toujours une petite anecdote à raconter sur le parcours et vous donneront des indications très précieuses sur ce qui vous attend. Ils sauront aussi très bien vous conseiller sur la météo des jours qui suivent.

Si certains passages sont rendus dangereux à cause de la météo ou si vos capacités à traverser des passages techniques vous limitent, ils sauront vous aiguiller vers des itinéraires « bis » plus accessibles (cf. « GR®20 et accident »).

"En plus": Les itinéraires "Bis" dits Alpin sont balisés en Jaune.

Au delà de ça, la vie dans les refuges est toujours très conviviale, le partage avec les autres randonneurs, les petits plats concoctés par le gardien, un feu de bois dans la cheminée pour réchauffer les plus frileux, sont toujours très appréciés. Sur les chemins, un petit « bonjour » aux autres randonneurs est aussi de coutume. La courtoisie est la règle numéro 1 en montagne.

 

Refuge de Petra Piana

 

Refuge de Carrozzu

Ref : http://www.le-gr20.fr/pages/les-refuges/

Enfin, Le GR®20 traverse le Parc naturel régional de Corse. Vous allez évoluer dans un milieu naturel protégé. Afin de préserver au maximum l’équilibre de cet espace et la biodiversité, il convient de respecter certaines consignes. Principale règle, les bivouacs sauvages sont formellement interdits, tout comme faire du feu. Des espaces « campings et bivouacs » sont à la disposition des randonneurs autour des refuges. Bien sur, vos déchets sont à garder dans votre sac (cf. Règle en milieu protégé).

Les refuges sont souvent approvisionnés à dos d’homme ou par hélicoptère. Régulièrement, les gardiens vous demanderont de garder vos déchets personnels tout au long de votre trajet pour éviter que quelqu’un ne les redescende pour vous.

 

 CE QU'IL FAUT RESPECTER

 Comme tout espace naturel, le parc naturel régional Corse est un lieu fragile  qu’il convient de protéger et de respecter en adoptant les bons  comportements :

 Randonneur responsable :

 –   Respectez les animaux sauvages, ne les effrayez pas

 –   Ne pas cueillir les fleurs qui couvrent les sous bois

 –   Ne jetez pas vos détritus, emportez les

 La charte du randonneur :

 –   Le camping sauvage est interdit

 –   Utilisez les aires de stationnement

 –   Restez courtois, silencieux et discret, observer sans toucher

 –   Respecter les propriétés privées, les cultures, les animaux

 –   Tenez vos chiens en laisse

 –   Evitez de fumer, n'allumez pas de feu dans les bois

 

Le GR®20 en courant :

Depuis quelques années, le trail fait sensation. Et, nous même passionnés de trail, nous comprenons pourquoi.  Courir sur des sentiers en pleine nature, loin du bruit de la civilisation, rechercher la difficulté à travers le dénivelé, les passages techniques, découvrir des paysages en voyageant « léger » et rapidement.

Les raisons sont nombreuses pour favoriser cette approche du déplacement en montagne. Néanmoins, cette recherche du dépassement ne doit pas aller à l’encontre des règles énoncées ci-dessus sur la courtoisie et le respect des règles de la nature.

Niveau organisation, les points routes sont bien répartis. Vous pourrez, assez facilement, prévoir une assistance et/ou un ravitaillement par voiture ou encore dormir en hôtel ou en gite. N’hésitez pas à demander des informations sur des points d’eau aux gardiens des refuges. Ils ne sont pas tous signalés sur les topos et cartes IGN.

Avant d'en profiter : place à l'entrainement

En regardant les distances des étapes sur papier il est possible que certains aient du mal à se rendre compte de la difficulté que cela représente. Quand on fait 8km en trottinant on est plutôt en dessous de l’heure qu’aux alentours de 8h… Le dénivelé, la technicité des chemins empêchent d’évoluer rapidement et peuvent frustrer ou surprendre certains randonneurs.

Selon les écrits, le taux d’échec varie de 50 à 80%. Et pourtant, croyez-nous sur parole, le GR®20 est accessible à tout le monde, à condition de s’y préparer. On se rend compte assez facilement que les échecs sont souvent dus à une mauvaise préparation ou à une motivation pas toujours assez grande. 

Cette succession de journées de marche oblige tous ceux qui veulent s’attaquer à ce monument à avoir une bonne condition physique et la faculté à évoluer dans un milieu montagnard.

Nous souhaitons faire passer le message que le GR®20 est accessible à tous. A condition d’anticiper et de suivre une préparation adaptée à son niveau et à ses objectifs pour se donner toutes les chances de réussir cette merveilleuse aventure. 

 

   CE QU’IL FAUT RETENIR :

  –   Il existe de multiples façons d’appréhender le GR®20

  – La plus grande difficulté du GR®20 réside dans ses 177km de long et 13000m de  Dénivelé positif

  – Le balisage régulier Blanc et Rouge du GR®20 vous évitera de sortir votre carte à chaque  intersection

  – Votre préparation et votre entrainement seront vos meilleurs alliés pour prendre du  plaisir sur le GR®20.

 

Dans le cadre du GR20 Experience GORE-TEX® et en association avec Romain Hurtaut & Guillaume Peretti (ancien recorman du GR®20) Snowleader va échanger avec vous à travers des vidéos et articles de blog des astuces et conseils pour préparer le GR®20. Les sujets traités seront : l'entrainement, comment gérer les problèmes du quotidien, comment prendre soin de soi, repousser la fatigue et comment utiliser des bâtons. 

 

 

Voir la vidéo de présentation:

 

 

Ainsi dans la prochaine Newsletter vous trouverez tout ce que vous devez savoir pour vous préparer à réaliser votre objectif. Quoi faire ? Quand commencer ? Combien de fois par semaine ?

Nous vous aiguillerons au mieux pour arriver prêt le jour de votre départ.

A lire aussi : 

GR®20 : Comment se préparer ? 

GR®20 : Préparation quotidienne

GR®20 : Préparation physique