Découvrez ou revivez la Maxirace de l'intérieur, avec Michel Lanne !

 

C'était du 26 au 28 mai dernier : la désormais incontournable Maxirace, un trail qui consiste "simplement" à faire le tour du lac d'Annecy par les sommets. Si elle est déclinée en différents parcours, la classique faisait en 2017 83km, pour 5200m de dénivelé positif et négatif. 

Notre partenaire, Michel Lanne, membre du team Salomon, a fait cette année une extraordinaire deuxième place derrière Sébastien Spehler (troisième l'an passé, "vivement l'année prochaine" nous dit-il avec humour). Une course épique, durant laquelle la première place lui échappe de peu, et marquée par une intense chaleur.

Découvrez sa course et ses réactions en images !

 

 

Pyrénéen d'origine, la trentaine, Michel Lanne s'est premièrement illustré en 2013 en gagnant le 80km du Mont-Blanc. Depuis, il enchaîne les victoires et se fait son palmarès : vice champion du monde de Skyrunning 2014, et vainqueur de la CCC en 2016. 

En off, il nous parle également de son compagnon du team Salomon François d'Haene, qui fait une très belle première place sur l'Ultrarace, la grande soeur de la Maxirace avec ses quelques 117km et 7300m de dénivelé positif et négatif. "Moins de 13h, c'est énorme. Phyiquement c'est énorme, et mentalement, se remettre en chantier comme ça, alors qu'il y a un petit mois il gagnait l'ultra à Madère… L'ultra c'est vraiment très dur physiquement mais mentalement ça demande d'aller puiser loin. Tu passes des heures à courir, et puis il est toujours là, il arrive assez frais, souriant."

Plus tard, il explique son entraînement un peu particulier avec François, qui voulait reconnaitre l'Ultrarace. Pour le commun des mortels, il faudrait faire ça sur 3 jours, assez tranquillement, pour arriver frais le jour J. Trop facile, pour nos deux compères : "Moi je peux avoir trois jours, peut-être un quatrième" – "Je t'arrête tout de suite, j'ai que un après midi et le lendemain matin" répond François. Ce qui fait donc 55km le premier jour, "j'ai gagné des courses, j'ai fini plus frais que là à l'entraînement avec lui" avoue-t'il en souriant. Puis 45km le lendemain, la boucle est bouclée. "Finalement, c'est ce qui me sauve aujourd'hui, physiquement et surtout mentalement, ça m'a permis d'aborder la course un peu plus sereinement"

François d'Haene, à gauche, et Michel Lanne, à droite, après leur entraînement

 

Et en guise de récupération ? "Ce soir, je vais bouffer des burgers…" C'est qu'en arborant fièrement la casquette du Roster, un restaurant de burgers à Annecy-le-Vieux, et désormais à Meythet, Frangy et Epagny, il pouvait difficilement résister à la tentation. "Et boire jusqu'à plus soif, après deux bières quoi", ajoute-t'il en conclusion. Et lundi, reprise du boulot, en tant que membre du PGHM.

Outre Salomon, l'artiste est sponsorisé par JulboSuunto et Silva Headlamps. Très sympa et abordable, vous pouvez le retrouver à l'une de nos Rebloch'run ! Découvrez-le en image lors de notre Rebloch'run #1, à laquelle il a participé avec sa joie et sa bonne humeur.