Vivez le weekend du BIG uP & Down avec Arnaud !

 

A l'occasion du BIG uP & Down aux Arcs, l'evènement pour les passionnés de ski de rando, nous avons offert la chance à un de nos clients premium de venir avec nous pour participer aux activités du weekend.

C'est Arnaud qui a eu la chance d'être sélectionné pour ce weekend !

 

Voici son retour d'expérience sur cette aventure aux Arcs !

 

TOUT COMMENCE LE 14 JANVIER

Tout commence le 14 Janvier 2016 quand je reçois un message de snowleader m’annonçant que j’ai été sélectionné pour participer au Big Up & Down 2016 du 22 au 24 janvier. Ma première réaction fut la surprise, puis il fallu se décider vite : « on y va ? », « on n’y va pas ? ».
Il faut reconnaitre qu’on s’est vite décidé, c’est parti !!!!!!!
Nous voilà en pleine organisation 10 jours avant l’événement, ne rien oublier, penser à tout. Contacter mon pote « Le Tat » pour lui dire qu’il doit préparer son splitboard, il est chaud aussi. RDV est prit,  le vendredi 22 à Grenoble aux alentours de 18h parce que j’ai quand même 5 heures de voitures à taper pour y arriver et que je dois bosser le matin … Eh oui, la vie est faite de contrariétés.

 

Et puis voilà, c’est le grand jour, je prends la route à 12h30 direction Grenoble pour récupérer mon « colis ». Arrivé sur place petite vérification dans le coffre et … oui … j’ai oublié quelque chose … mes chaussures … Ca commence très bien, mais il en faudrait plus pour me refroidir. Ne parlons pas du fait que nous sommes tous les deux à 0 jours de ride cette saison et que la condition physique n’est pas là cette année. Quoiqu’il arrive on relèvera le défi !
Nous arrivons donc aux Arcs 1600 le vendredi soir, nous n’avons pas pu participer au Kilianomètre mais nous sommes accueillis par Marion et Julien qui nous remettent les clefs de notre logement. Nous pouvons également profiter de la remise des prix de la course.

Big Up1 copie Big Up2 copie
Big Up3 copie Big Up4 copie

Une fois terminée nous décidons d’allons déguster un repas bien mérité après toutes ces heures de bagnoles avant d’aller chercher notre logement dans les méandres des Arcs 1800. Rendez-vous est pris pour la grande montée le lendemain en fin de journée. 

VISITE DU VILLAGE DE TESTS

Nous passons donc la journée sous un soleil un peu timide en commençant par la visite du village test. Pas mal de marques avec beaucoup de gammes. Du fat, du pur rando, avec toutes sortes de fixations, du matériel de sécurité… L’ambiance est top et les gens du CTC sont super agréables et on peut tailler le bout de gras tranquille.

Big Up5 copie
On va faire quelques rotations de télésiège, histoire de se rendre compte que la neige est carton et que ça va faire mal aux jambes le lendemain pour le Big Nak. Ca permet aussi de visiter un domaine qu’on ne connait pas tellement et de trouver quelques endroits intéressants.

Big Up6 copie

On a du temps devant nous et on ne veut pas trop se déchirer avant la belle montée alors on prend le temps de retourner au village histoire de faire une petit piqure de rappel sur l’utilisation du DVA. Ca ne coute pas cher et quoi qu’on en dise c’est utile à tout le monde. On attrape donc le technicien de chez ARVA afin qu’il nous fasse profiter du DVA park mis en place pour l ‘évènement.

Big Up7 copie

On retourne se balader un peu sur le domaine et on décide d’aller se reposer une petite heure avant d’attaquer la soirée.

LA BELLE MONTEE

C’est parti pour la Belle Montée, on attaque à 18h10 et on est parti pour 400m de D+ à la lumière de la frontale, chacun à son rythme. Soirée de presque pleine lune avec une lumière top sur toute la vallée. L’occasion de prendre le temps et d’observer le paysage. Arrivée au restaurant d’altitude, on vire les peaux et on va se mettre au chaud avec tout le monde. On se fait une petite bière pour se remettre.

Big Up8 copie Big Up9 copie
Big Up12 Big Up11 copie

On finit par une descente à la frontale et le dernier morceau sur une piste éclairée des Arcs. Magique !!!!!
Un excellent moment que l’on décide de conclure par un bon gueuleton au restaurant en bas de notre studio, une bonne fondue savoyarde. Tout ça histoire de nous requinquer avant la folle journée du dimanche : Le Big Nak !

Big Up15

 

DIMANCHE MATIN : LE BIG NAK

Il est dimanche matin, la nuit a été courte, il faut ranger l’appart, charger la voiture et aller chercher nos dossards pour le départ de la course.

Big Up16 copie Big Up17 copie

Ca sent la bonne ambiance, tout le monde est cool et on comprend rapidement qu’on va galérer mais qu’on va passer une excellent journée. En plus le soleil est de la partie. On nous remet un plan du domaine avec les différentes sections, et une page en office roadbook. Le départ sera donné en ligne, version 24h du Mans. On dépose donc les skis à l’entrée du boarder cross naturel, tout le mondes fritte gentiment pour être devant. Les 10 premiers en bas auront des points bonus à l’arrivée.
C’est parti !!!

Big Up18

Un beau bordel et une bonne mise en jambe avant de prendre le premier télésiège et d’attaquer la première spéciale. Enak nous fait un petit bilan rapide du parcours, que pas mal de monde a du mal à
comprendre. Le parcours n’est pas jalonné et au fur et à mesure des départs des éclaircissements arrivent de la part d’Enak parti premier. Il faut dire que pas mal se sont perdus en chemin.

Big Up20 copie

Cette première spéciale était un vrai brise jambe, neige dure et parfois difficile de comprendre où il faut aller, mais c’est ça aussi l’ambiance de l’événement. Un vrai moment
sympa ou personne ne se prend la tête et tout le monde profite. Une petite marche à pied pour rejoindre le télésiège et on attaque la deuxième spéciale, un peu dans le gout de la première. Mais là c’est pire, je n’ai pas assisté au briefing, comme ceux arrivés après moi et on ne sait même pas ou est l’arrivée. Pas grave !!! Go !!!!

Arrivé en bas, deux télésièges pour se remettre en course et on attaque la grosse partie. L’ascension de l’aiguille Grive avec les peaux. 150m de dénivelé positif que je n’envisage pas de la meilleure des manières. Chaussures pas à moi, pas de caisse et pas de condition non plus. Tu vas galérer mon gars !!!!! Cette spéciale est chronométrée à la monté mais pas à la descente.

Big Up21 copie Big Up22

Dur !!!!!! Le finish avec les skis sur les épaules, finalement c’était le plus simple. Je m’en moque on a réussi et on est arrivé au bout avec un point de vue terrible.

Big Up23 copie

Le moment est venu de redescendre au village test pour valider les passages. On en profite pour skier une neige top sur le haut de l’aiguille et finir nos jambes déjà bien endolories.
On va aller boire un petit coup avant d’assister à la remise des prix pour se remettre d’aplomb.

Big Up25 copie Big Up26

Ceci fait, on va se rentrer, manger un morceau sur la route et rêver encore un peu à ce week end genial.


Le bilan de notre aventure est simple, d’un coté : des tibias brulés avec de belles plaies, des muscles endoloris et une fatigue générale.

D’un autre coté : des gens adorables, allez aux Arcs tout le monde est super sympa, une ambiance au top, la satisfaction d’avoir fait quelque chose et des souvenirs pleins la tete. A refaire AVEC UNE MEILLEURE CONDITION !!!!! 🙂

 

 

Merci à Arnaud d'avoir partagé avec nous ce témoignage d'un weekend fort en émotions !

A l'année prochaine !

 

Plus d'infos : Bigupanddown.com