Marathon à la montagne

Du 25 au 28 juin, les courses sur les sentiers de la Vallée du Trail de Chamonix débutent. Le trail de montagne est le terrain des compétitions les plus renommées et médiatisées. Ces courses demandent aux participants beaucoup d'autonomie et donc, un matériel trail obligatoire à leur sécurité (réserve d'eau, veste imperméable, couverture de survie, sifflet etc.). En effet, la montagne implique d'importants dénivelés cumulés pour l'ensemble d'une course. Les conditions météorologiques peuvent également varier rapidement en fonction de l'altitude.

 

 

Profitons de cet évènement pour faire le point !

Le choix du matériel est très important pour réussir une course, il doit être adapté à soi mais aussi à la course sur laquelle on s'engage. Une multitude de critères rentrent en compte pour le choix du matériel trail, voici quelques conseils pour partir avec le bon matos :

 

Nos conseils de matériel trail running

Trail en montagne, à la campagne ou sur le littoral, tout est différent et il est bien sûr très important de connaître et d'adapter son matériel en fonction de la course sur laquelle on s'engage.
Pour un trail en montagne, le matériel est assez spécifique car c'est un espace exigent et particulier qui demande un matériel adapté.

chaussures trail

 

Pour les chaussures, il est important de prendre une chaussure avec une bonne accroche pour avoir le maximum de rendement et d'accroche sur terrains techniques mais pas seulement. La protection des pieds et la stabilité de la chaussure sont deux critères qui doivent guider votre choix. Les sentiers escarpés mettent à rude épreuve vos pieds, mais aussi les chevilles. La chaussure doit donc bien envelopper votre pied et lui apporter le maximum de stabilité mais aussi de la précision, surtout sur l'avant de la chaussure. Pour l'amorti, tout dépend de la distance, de son gabarit mais aussi de sa foulée. Il est cependant nécessaire d'avoir un talon qui apporte un bon amorti pour les descentes ou l'attaque de la foulée se fait principalement par l'arrière du pied.

Chaussure Ultra Raptor – La Sportiva

 

veste trailAu niveau des vêtements, il est important de garder à l'esprit que le temps peut changer rapidement et que l'on peut rencontrer des températures élevées mais aussi très basses et même de la neige au mois d'août. Il est donc nécessaire d'avoir une veste imperméable, pour se protéger des intempéries mais aussi des couches thermiques si les températures chûtent, et des vêtements de rechange à partir du moment où la course dure. Un bonnet et des gants peuvent aussi être agréables pour éviter de se refroidir.
De nombreux coureurs utilisent les vêtements compressifs ou simplement de contention pour les trails en  montagne. La compression permet un meilleur retour veineux, une meilleure récupération et un bon maintien du muscle. Il faut faire attention à bien choisir sa taille pour que le vêtement "serre" correctement. La contention permet simplement un bon maintien du muscle pour limiter la casse des fibres musculaires (notamment en descente).

Veste Ultralight imper-respirante – Raidlight

 

 

batons trail

 

 

Les bâtons peuvent aussi être un atout à la montée mais aussi à la descente pour se stabiliser et soulager les cuisses. Il faut bien penser à s'entraîner avec pour les utiliser de façon efficace.

Bâtons en carbone – Black Diamond

 

 

sac a dos trail

Le choix du sac à dos va dépendre de la distance. Sur un trail de plus de 50 km, il est intéressant d'avoir un sac de plus de 12 litres. Sur les distances inférieures, il n'est souvent pas nécessaire d'avoir un litrage si important, tout dépend du temps et du matériel obligatoire demandé par l'organisateur. Le plus important est que le sac soit stable dans le dos. Il faut régler son sac en fonction de son gabarit mais aussi en fonction du chargement.

Sac à dos de trail running – Salomon

 

poche a eau trail

 

Le système d'hydratation est très important pour une course. La poche à eau est pratique car la pipette est facilement accessible en courant. L'inconvénient est pour la recharger au ravito, c'est moins facile et rapide qu'une simple gourde. Les gourdes souples ou dures peuvent être utilisée en appoint ou en système d'hydratation principal. Il faut simplement essayer le système pour savoir si le portage de volume d'eau sur l'avant du sac vous convient.

Poche d'hydratation – Hydrapak

 

 

 

D'une manière générale, pensez à bien analyser le matériel obligatoire mais aussi le matériel demandé par l'organisateur. Ces listes donnent pas mal d'informations intéressantes.

Dernière astuce : il est important de tester son matériel avant une course pour bien se l'approprier et vérifier qu'il vous convient.

 

Vous l'aurez compris, la pratique du trail en montagne demande énormément d'entrainement. Si vous avez déjà un bon niveau, n'hésitez pas à laisser vos conseils ou à raconter vos expériences en bas de cet article.