Aller au contenu
Header Choisir ses chaussettes GR20

Choisir ses chaussettes pour le GR20

Cet été, vous avez décidé partir à l’assaut du célèbre sentier de randonnée : le GR20 en Corse. Que vous voulez le parcourir en randonnée sur 16 jours ou en trail sur seulement quelques jours, il vous faut un équipement adapté pour vous apporter un bon confort et une protection. Aujourd’hui, on vous parle de chaussettes de randonnée avec Sidas, la marque spécialiste du confort des pieds !

Sommaire :

L’importance de la chaussette

Votre paire de chaussures pour votre GR20 est toute trouvée ? Alors il est temps de vous pencher aussi et surtout sur vos chaussettes grâce à notre partenaire Sidas !

S’il n’en est pas moins crucial que le choix de votre paire de chaussures, une attention toute particulière doit être apportée au choix de la chaussette puisqu’elle joue le rôle de l’interface entre le pied et la chaussure. Il s’agit d’établir une parfaite symbiose pied / chaussette / chaussure (et semelle personnalisée dans certains cas) pour obtenir un ajustement parfait.

Le rôle premier de la chaussette et d’agir comme une première couche de protection contre les irritations liées aux mouvements du pied dans la chaussure. Si cet ajustement n’est pas optimal, ces frottements peuvent se transformer en ampoule.

La chaussette de randonnée assure également le climat à l’intérieur de la chaussure. Il faut donc qu’elle bénéficie de zones d’aération pour évacuer efficacement l’excès de sueur afin d’éviter que la peau se ramollisse et forme une ampoule. Certaines intègrent même des fibres anti-bactériennes qui permettent de limiter la prolifération des mauvaises odeurs et des bactéries, très appréciable après plusieurs jours de marches.

Visuel Ambiance Chaussettes GR20 Randonnée

Les fausses idées reçues à propos de la chaussette de randonnée

  • La chaussette doit être la plus épaisse. FAUX. Une chaussette trop épaisse va réduire l’espace dans la chaussure, empêchant l’excès de sueur d’être évacué ce qui peut créer par la même occasion un « effet éponge » assez désagréable. Sans parler des sensations du terrain qui seront aussi moins perceptibles par le pied. La chaussette ne doit être épaisse que sur des zones de renforts et de protections ciblées.
  • La composition de la chaussette doit être en fibres 100% naturelles (coton, laine, mérinos). FAUX. Même si les fibres naturelles possèdent des qualités indéniables en termes de gestion des odeurs, d’isolation et de touché, elles sont aussi plus fragiles et saturent plus vite en humidité. Le mieux étant d’opter pour une composition « mixte » où les fibres synthétiques (polyamide et polyester), reconnues pour leur propriété de séchage et de transport de l’humidité, permettront de bénéficier pleinement des avantages de la fibre naturelle.
  • Il faut prendre une pointure de plus (comme on prend une pointure pour la chaussure). FAUX. La pointure de vos chaussettes doit être adaptée à votre pied et non à celle de votre chaussure. Votre pointure de chaussettes doit être la longueur en votre pied en mondopoint (en cm).

Exemple de chaussettes mixant fibres naturelles et synthétiques :

Avec combien et quelles paires de chaussettes partir ?

Selon le temps de traversée prévu, partir avec 3 paires de chaussettes serait l’idéal. Vous pouvez ainsi les faire tourner, les laver et avoir le temps de les faire sécher, attachées sur votre sac en journée, si besoin.

Il va de soi que les paires de chaussettes sélectionnées doivent être adaptées à la hauteur de tige de votre chaussure de randonnée – basse, moyenne ou haute, afin que les zones en contact avec la chaussure soient protégées des frottements répétés.

Pour tige basse :

Pour tige moyenne à haute :

Quelle chaussette pour un GR20 en mode trail ?

Dans la pratique du trail, les mouvements et les impacts du pied à l’intérieur de la chaussure sont encore plus importants, ce qui peut générer ou amplifier d’autres problématiques qu’en randonnée.

Il vous faut alors opter pour une chaussette spécialement adaptée à la pratique du trail, avec :

  • Des renforts au niveau de la boite à orteils. Car en descente, si le pied n’est pas bien maintenu dans la chaussure, les orteils vont buter sur l’avant de la chaussure, pouvant créer des ongles noirs très douloureux.
  • Un bon maintien et une protection au niveau de la cheville pour améliorer sa stabilité et limiter les blessures.
  • Un ajustement au plus près du pied pour limiter au maximum les frottements responsables d’irritations et d’ampoules.
  • Une évacuation optimale de l’excès de sueur pour conserver le pied au plus sec.
  • Une certaine liberté de mouvement et de sensations pour vous permettre de bien appréhender le terrain.
Visuel Ambiance Chaussette GR 20 Trail

Comment prendre soin de ses chaussettes pendant le GR20 ?

Une fois votre étape de journée terminée, après votre arrivée au refuge, déchaussez-vous et enlevez vos chaussettes. Faites aérer vos pieds, vos chaussures et vos chaussettes à l’air libre pour les libérer de l’humidité lié à la pluie ou à la transpiration. Après quelques jours d’utilisation ou si le besoin en est, lavez vos chaussettes et faites-les sécher au plus vite car les conditions climatiques peuvent vite devenir fraîches et humides.

Vous avez maintenant toutes les étapes et tous les informations pour choisir vos paires de chaussettes de randonnée pour aller le GR20. Retrouvez toutes les chaussettes de rando sur Snowleader aux meilleurs prix !

Pin It on Pinterest