Aller au contenu
10 sommets pour débuter l'alpinisme - Blog Snowleader

10 sommets pour débuter l’alpinisme

Débuter l’alpinisme n’est pas chose facile. Légendaire alpiniste et guide de haute-montagne chamoniard, Gaston Rébuffat disait : « l’alpiniste est un Homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé… ». Si ce brave Gaston possède un phrasé incomparable, il nous renseigne peu sur les sommets sur lesquels porter notre regard pour une initiation à l’alpinisme ainsi que sur l’équipement d’alpinisme nécessaire. Pour cela, chez Snowleader, nous vous proposons une liste non exhaustive de 10 sommets pour débuter l’alpinisme et réaliser votre première course en altitude.

10 sommets pour débuter l'alpinisme

Les 10 sommets pour débuter l’alpinisme

#1 Le Vignemale, 3 298 m, France/Espagne

Sommet emblématique des Pyrénées, plus haute cime de la partie française du massif, le Vignemale se dresse à la frontière franco-espagnole à 3 298 m. Sa voie normale représente une parfaite initiation à l’alpinisme, permettant une première utilisation du matériel technique sur un itinéraire abordable. Au départ du Refuge de Bayssellance, la course s’effectue côté Ouest et comporte 750 m de dénivelé avec des pentes ne dépassant jamais les 35°. Vous pourrez aussi découvrir « l’ambiance » d’une course alpine avec un départ aux aurores et à la frontale, l’encordement, l’utilisation du piolet si les conditions le permettent. Une fois sur le Glacier d’Ossoue, vous pourrez chausser les crampons et vous familiariser avec cet outil singulier. La dernière partie de l’ascension s’effectue dans la rocaille mais ne comporte pas de difficulté particulière. Attention tout de même à vous attaquer au Vignemale en bonne forme physique, cette course reste la plus élevée des Pyrénées françaises ! La récompense au sommet sera de taille : une vue à 360° sur les Pyrénées !

Vignemale Pyrénées

#2 Le Pic d’Aneto, 3 404 m, Espagne

Nous continuons notre parcours dans les Pyrénées à la découverte des sommets pour débuter l’alpinisme. Avec ses 3 404 m d’altitude, le Pic d’Aneto est la plus haute montagne de la chaîne pyrénéenne.  Situé au cœur du Massif de la Maladeta et du Parc Naturel Posest-Maladeta, le Pic d’Aneto offre une nature sauvage et préservée aux alpinistes. La course menant à son sommet est cotée PD- (peu difficile) et ne comporte pas de difficultés réelles. Au départ de Benasque, ville surnommée « la Chamonix Espagnole », il vous faudra tout d’abord rejoindre le Refuge de la Rencluse, l’un des plus grands des Pyrénées. Départ le lendemain généralement autour de 5h ou 6h du matin en direction du Portillon Supérieur (2 899 m), brèche bien reconnaissable permettant de prendre pied sur le Glacier d’Aneto. La suite s’effectue encordée sur un chemin logique et souvent tracé jusqu’au Col de Coronas (3 198 m) puis jusqu’au Pas de Mahomet, passage d’escalade sans difficulté mais assez aérien à ne pas prendre à la légère. Le sommet vous tend ensuite les bras et avec lui une vue à couper le souffle sur les Pyrénées et notamment le Vignemale et les autres principaux sommets de la chaîne. La descente peut s’effectuer par la voie normale ou par le Plan des Aigualluts, itinéraire secondaire que pourra vous proposer votre guide de haute-montagne.

Topo ascension Pic d'Aneto
Pic d'Aneto Pyrénées

#3 Le Grand Paradis, 4 061 m, Italie

L’ascension du Grand Paradis permet de réaliser son premier 4000’ et offre une voie cotée F (facile) permettant de débuter l’alpinisme dans les meilleures conditions. Dans le Val d’Aoste, au départ du petit village de Pont, vous vous élèverez sur un charmant sentier en lacets dans les alpages avant de poser votre sac à dos au Refuge Victor Emmanuel II (2 735 m).  Le cadre du refuge est grandiose et permet de profiter du paysage avant l’ascension du lendemain. Départ tôt à la frontale, vous aborderez tout d’abord un pierrier puis longerez une moraine avant de prendre pied sur le Glacier du Grand Paradis. Le lever de soleil est une expérience magique que vous garderez en mémoire toute votre vie. L’ascension vers le paradis continue, encordée, en crampons et en utilisant le piolet sur des pentes qui n’excèdent jamais les 35°. L’arête sommitale est en rocher et possède un passage assez aérien, pouvant être impressionnant pour les non-initiés mais sans difficulté technique. Pas de panique, votre guide sera là pour vous et des queues de cochon sont installées à demeure afin de faciliter votre progression. Au sommet vous retrouverez la vierge ainsi qu’un des plus exceptionnels panoramas sur les Alpes ! Mont-Blanc, Valais, Mont-Rose, Vanoise, par beau temps c’est presque l’intégralité de l’arc alpin qui s’offre à vos yeux… Idéale pour débuter l’alpinisme, l’ascension du Grand Paradis porte bien son nom !

Topo ascension Grand Paradis
Grand Paradis Alpes

#4 L’Aiguille du Tour, 3 540 m, France/Suisse

L’ascension de l’Aiguille du Tour dans le Massif du Mont-Blanc s’adapte parfaitement à une première expérience en alpinisme. La voie normale offre un parfait mix d’une course en montagne avec nuit en refuge, utilisation du matériel technique et découverte de la haute-altitude au cœur du plus haut massif d’Europe. Au départ de Vallorcine, vous rejoindrez tout d’abord le Refuge Albert 1er après une marche d’approche à travers les alpages de Charamillon. Nous vous conseillons de sortir au soir sur la terrasse pour admirer le coucher de soleil pour un moment unique ! Le départ s’effectue le lendemain tôt et à la frontale. Vous chausserez les crampons une fois sur le Glacier du Tour menant au Col Supérieur du Tour à 3 289 m. De l’autre côté se trouve la Suisse et le Glacier du Trient. En suivant la trace, vous vous retrouverez au pied de l’Aiguille du Tour et commencerez l’ascension finale par une course d’arête facile dans les rochers. Depuis le sommet la vue est imprenable sur le Mont-Blanc, l’Aiguille Verte ou encore l’Aiguille du Chardonnet ! De quoi vous en mettre plein les yeux avant de redescendre par le même itinéraire.

Topo ascension Aiguille du Tour
Aiguille Tour Alpes

#5 Pyramide Vincent, 4 215 m, Italie

L’ascension de la Pyramide Vincent, 4 000’ sur le versant italien du Massif du Mont-Rose, est souvent décrite comme l’une des plus abordables des Alpes. Au départ de Gressoney dans le Val d’Aoste, vous rejoindrez la Cabane Gnifetti via le Glacier d’Indren. La marche d’approche ne comporte pas un dénivelé important (370 m) et permet de monter en douceur et à son rythme. Le lendemain, départ à la frontale sur le Glacier du Lys jusqu’au sommet de la Pyramide Vincent, joli dôme de neige avec une vue imprenable sur les autres cimes du Mont-Rose, massif alpin très esthétique. L’un des avantages principaux de la Pyramide Vincent réside dans sa proximité d’autres 4 000’ dans le Mont-Rose, notamment la Pointe Gnifetti (4 554 m) et la Pointe Parrot (4 432 m) permettant si votre condition physique le permet, de réaliser l’ascension de plusieurs sommets sur la journée. Pour cela, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre guide de haute-montagne.

Topo ascension Pyramide Vincent
Ascension Pyramide Vincent

#6 Traversée de l’Arête des Cosmiques, 3 842 m, France

La Traversée de l’Arête des Cosmiques est une course d’arête mixte classique du Massif du Mont-Blanc et ne dépassant pas les 4 000 m d’altitude. Vous emprunterez le téléphérique de l’Aiguille du Midi pour descendre l’Arête de l’Aiguille du Midi en direction du Refuge des Cosmiques, haut-lieu de l’alpinisme à Chamonix. Vous commencerez ensuite la traversée de l’arête sur un terrain mixte, c’est-à-dire rocheux et glaciaire, sans difficultés techniques majeures. Il est tout de même nécessaire d’avoir une expérience préalable avec les crampons et d’être à l’aise avec le vide (plusieurs rappels seront à effectuer avec votre guide). Le toucher du légendaire granit chamoniard, l’arrivée sur la terrasse de l’Aiguille du Midi ainsi que la vue exceptionnelle sur le Mont-Blanc, la Vallée Blanche et les autres principaux sommets du Massif du Mont-Blanc, en font l’une des courses les plus esthétiques pour s’initier à l’alpinisme. La traversée de l’Arête des Cosmiques possède aussi comme avantage d’être facile d’accès permettant sa réalisation dans la journée sans passer une nuit en refuge. Le coût de l’engagement d’un guide est donc relativement bas en comparaison d’autres sommets de cette liste. Petit bonus, la Traversée de l’Arête des Cosmiques peut aussi s’effectuer en hivernale en fonction des conditions.

Topo traversée Arête des Cosmiques
Arête Cosmiques Alpes

#7 Les Dômes de Miage, 3 673 m, France

Autre course d’arête classique dans le Massif du Mont-Blanc, la traversée des Dômes de Miage est idéale pour débuter l’alpinisme. Au départ des Contamines Montjoie, vous remonterez le Bassin de Tré-la-Tête, secteur sauvage au Sud-Est du toit de l’Europe jusqu’au Refuge des Conscrits. De là, vous commencerez votre ascension le lendemain en prenant pied sur le Glacier de Tré-la-Tête en direction du Col des Dômes, point de départ de l’arête. Celle-ci comporte 5 dômes que vous traverserez en intégralité ou non en fonction des conditions ainsi que de votre niveau physique. Le programme sera adapté par votre guide de haute-montagne. Si vous partez pour une traversée intégrale jusqu’à l’Aiguille de la Bérangère, noté qu’il vous faudra être en excellente forme physique pour ne pas trop subir la longue descente vers le Val Montjoie. Le décor sera néanmoins grandiose sur une arête esthétique et étincelante au soleil. On retrouve aussi dans ce secteur du Massif du Mont-Blanc un isolement assez déroutant, avis aux alpinistes néophytes en quête de solitude !

Top ascension Dômes de Miage
Traversée Dômes des Miage

#8 Traversée des Aiguilles d’Entrèves, 3 371 m, France/Italie

La traversée des Aiguilles d’Entrèves est une course d’arête ludique et aérienne au cœur du Massif du Mont-Blanc. De courte durée (pouvant se réaliser à la journée), elle se destine à une initiation pour les plus hardis des alpinistes débutants. Au départ de la pointe Helbronner et après avoir emprunté le spectaculaire téléphérique Skyway en Italie, vous évoluerez sur le Glacier du Géant puis sur une arête où il est souvent nécessaire de faire preuve d’équilibre. Une première expérience en escalade et en marche avec crampons est souvent recommandée pour cette course malgré une difficulté très modérée. Très esthétique, ce sera un véritable bonheur que d’évoluer en plein ciel sur les pointes acérées que propose cet itinéraire en montagne. Par ailleurs, et si votre condition physique le permet, vous pourrez coupler cette course avec une autre sur la journée. N’hésitez pas pour cela à vous renseigner auprès de votre guide.

Topo traversée Aiguilles d'Entrèves
Aiguilles d'Entrèves Alpes

#9 La Roche Faurio, 3 730 m, France

L’ascension de la Roche Faurio au cœur du Massif des Écrins est une course idéale pour débuter un stage de préparation à l’alpinisme en vue d’un sommet de plus grande envergure. À 3 730 m d’altitude, l’altitude vous laissera probablement tranquille et vous pourrez vous aguerrir sans souffrir physiquement. Faisant face à la Barre et au Dôme des Ecrins, seuls sommets à plus de 4 000 m du Massif, la Roche Faurio offre un cadre exceptionnel pour débuter l’alpinisme. Les pentes n’y dépassent jamais les 35° et le dénivelé est modéré avec seulement 680 m. Vous commencerez votre séjour en altitude au départ du Pré de Madame Carle, haut-lieu de l’alpinisme dans les Ecrins. Vous rejoindrez ensuite le Refuge des Ecrins en passant par le Refuge du Glacier Blanc avec dans votre dos une superbe vue sur le Pelvoux. S’en suit le lendemain une course sur la rive gauche du Glacier Blanc puis des pentes de neige douces avant un final rocheux aérien mais sans difficulté. Vue imprenable sur la Face Nord de la Barre des Écrins en guise de récompense !  

Ascension Roche Faurio
Roche Faurio Alpes

#10 Le Dôme des Écrins, 4 015 m, France

L’ascension du Dôme des Ecrins est l’une des plus accessibles des Alpes. Côtée F, elle permet de réaliser l’ascension de son premier 4 000’ dans un décor de haute-montagne exceptionnel. Tout dans cette ascension est marquée par l’histoire de l’alpinisme. Du Pré de Madame Carle, en passant par le Refuge des Ecrins et du Glacier Blanc, vous marcherez dans les pas d’Edward Whymper, alpiniste de légende, premier conquérant de la Barre et de nombreux autres sommets dans les Alpes. Départ à la frontale, vous traverserez le Glacier Blanc avant de vous attaquer aux pentes de neige qui mènent au Dôme. Du sommet et par beau temps, vous pourrez faire le tour de l’arc alpin, allant même jusqu’au Cervin et au Mont-Rose. Attention cependant, malgré une difficulté technique et physique abordable pour débuter l’alpinisme, des séracs dominent une partie de l’itinéraire et rendent cette course très exposée et donc dangereuse. Veillez bien à en discuter avec votre guide de haute-montagne avant de vous lancer dans cette ascension !   

Ascension Dôme des Ecrins
Dôme des Ecrins

Voilà vous savez tout des principaux sommets pour débuter l’alpinisme, que ce soit dans les Alpes ou dans les Pyrénées.  N’oubliez pas que s’initier à l’alpinisme peut être éprouvant physiquement et que l’appréhension n’est pas à négliger avant de vous lancer en haute-altitude, mais que la joie éprouvée au sommet et le spectacle qui se déroulera devant vos yeux vaut toutes les peines du monde. Veillez aussi à engager un guide pour votre ascension, ces femmes et ces hommes connaissent parfaitement les techniques et la haute-montagne, et seront ainsi à même de faciliter votre progression. Enfin, malgré le degré moyen de difficulté de ces ascensions, un entraînement rigoureux et régulier vous assurera des sensations optimales une fois les crampons aux pieds. Une fois n’est pas coutume, nous finissons cet article par une citation de Gaston Rébuffat, encore lui, qui rappelait que « la montagne vit de l’amour des Hommes » en espérant que votre histoire d’amour avec l’altitude commence par ces quelques minutes de lecture et l’un de ces sommets…


Retrouvez tout l’équipement pour débuter l’alpinisme sur Snowleader !

Pin It on Pinterest